Samedi 9 novembre – Conférences, témoignages, exposants
et plateaux interactifs, ouvert à tous et gratuit.

Le sommeil - la nutrition - Ma vie avec l’asperger - L’anxiété

VENDREDI 8 NOVEMBRE – Conférences par des experts
À l’intention des professionnels de la santé et de l’éducation.


Pierrich Plusquellec, Ph.D
Professeur agrégé, École de Psychoéducation, UdeM

Le stress: Ou comment chasser le mammouth sans y laisser sa peau

Comment devient-on stressé(e) ? Quels sont les effets du stress sur la santé physique et mentale ? Pourquoi développons-nous du gras autour du ventre, une dépression ou un trouble anxieux lorsque nous sommes stressés de manière chronique ? Dans cette première conférence de la série «Mammouths», Dr Plusquellec démystifie la notion de stress et décrit exactement les mécanismes par lesquels le stress peut nous faire développer des maladies physiques et mentales. Lorsqu’on comprend bien comment le stress fonctionne, il est facile de contrôler la réponse de stress. Ainsi, le participant en viendra à comprendre comment des techniques telles la respiration abdominale, l’exercice physique et même le rire peut faire cesser une réponse de stress. La technique de «déconstruction du stress» développée par le Centre d’études sur le stress humain sera aussi présentée pour aider les participants à contrôler leur réponse de stress sur une base régulière et à cesser de souffrir de ses effets sur le corps et le cerveau.

Biologiste de formation, Pierrich Plusquellec détient un doctorat en Éthologie de l’université Paris XIII, l’Étude des comportements et de leur fonction évolutive. En 2001, il rejoint le groupe de recherche sur l’inadaptation psychosociale à l’Hôpital Sainte-Justine où il se spécialise sur le développement du comportement social des jeunes enfants. En 2004, il rejoint le Centre Hospitalier Universitaire de Québec et transpose son cadre de recherche dans une population particulièrement vulnérable, les Inuits du Nunavik. En 2008, il rejoint le Centre d’Étude sur le Stress Humain à l’hôpital Louis H. Lafontaine, et ses travaux se concentrent sur le rôle du stress dans la dominance sociale. Il est en 2009 nommé directeur associé du CESH. Sa carrière se concentre depuis sur les programmes visant à apprendre aux enfants et adolescents à contrôler leur stress au quotidien. Il a reçu en 2013 le prix excellence de la recherche et des programmes de la Ligue pour le bien-être de l’enfance du Canada. En collaboration avec Sonia Lupien, il a récemment développé une plate-forme web de prévention du stress chronique (Stress et Compagnie), ainsi qu’une application mobile de détection et de résolution du stress chronique (iSMART). En 2012, il obtient un poste de professeur à l’Université de Montréal, en psychoéducation. En 2015, Il fonde et dirige le centre d’études en sciences de la communication non verbale. En 2018, il publie, avec sa conjointe, un livre sur le sujet « Votre intuition : ce superpouvoir » aux Editions Trécarré.


Mme Marine Miglianico
Psychologue

Psychologie Positive : science du bien-être et de l’épanouissement humain.

De quoi est composé notre bonheur ? Comment peut-on s’épanouir dans la complexité du monde dans lequel nous vivons ? C’est à ces questions que la psychologie positive s’intéresse. Elle étudie notamment le bien-être, la résilience, l’optimisme, les forces de caractère, ou encore la compassion et l’altruisme. Cette conférence vise à vous faire découvrir quelques théories et outils de ce domaine de recherche né en 1998.

Marine Miglianico est psychologue, et candidate au Ph.D. recherche. Marine est spécialisée en psychologie positive, définie comme « la science du fonctionnement optimal de l’être humain ». Elle est passionnée par ce qui donne vie aux individus et à leurs organisations. Sa thèse porte sur l’approche appréciative, une méthodologie positive d’accompagnement au changement pour les organisations. Elle a fondé la Clinique de Psychologie Positive à Montréal, au sein de laquelle elle travaille notamment auprès de personnes hypersensibles et à haut potentiel. Elle donne régulièrement des conférences sur différentes thématiques de la psychologie positive.



Réjean Couturier
Sergent Police de Longueuil

Dépendance et gang de rue, personne n’est à l’abri.

Premièrement je vais parler des changements de comportements de nos enfants. Je vais raconter l’histoire vécu avec ma fille qui est tombé sous l’emprise des gangs de rue et les dommages collatéraux sur la famille.

J’ai dû faire face à des allégations criminelles suite a une histoire inventée de ma fille pour protéger ses fréquentations. Impact sur ma carrière suite a ses allégations. Rencontré toutes les équipes et l’état Major pour leur expliquer ce que j’ai vécu. Similarité entre la Fugueuse et ma fille.

Policier depuis 25 ans, a été Agent pendant 10 ans, depuis 15 ans , superviseur sergent pour la police de Longueuil, Il a débuté sa carrière a Saint-Luc et Brossard, et fait maintenant partie du service de police de Longueuil depuis la fusion. Est également moniteur en intervention physique depuis 2009. Technicien ivressomètre depuis 1999 et radariste depuis 1994. Avant d’être policier, a été gardien de prison pendant 5 ans à la prison de Bordeaux.

 

Marc-Olivier Schüle
Doctorant en Psychoéducation
Gabrielle Sabbagh
Ps.éd. coordonnatrice du RNE-TSA

L’intelligence artificielle au service de la santé mentale.

Le Réseau national d’expertise en trouble du spectre de l’autisme (RNETSA) est une organisation dont mission se décline en plusieurs volets qui s’articulent autour du transfert de connaissances à la fine pointe des données scientifiques, du réseautage et de la volonté de dynamiser tous les acteurs impliqués dans le domaine afin d’avoir un impact positif sur les services offerts aux personnes présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Dans cette perspective, il est primordial de se doter de mécanisme permettant de diffuser de l’information de haute qualité dans le domaine. Mais, plusieurs défis sont rencontrés; parmi ceux-ci: trop d’informations sur le TSA disponibles, un niveau de qualité difficile à évaluer et un très grand délai entre leur disponibilité et leur utilisation. En mettent l’intelligence artificielle au profit du transfert de connaissances en TSA, Myelin fait une proposition des plus innovante permettant de classer par validité scientifique l’information et de la rendre disponible de manière efficiente et conviviale. De plus les outils de collaboration et de suivi permettent de compléter l’information scientifique pour améliorer la pratique de tous.


Éliane Brockelmaier
Éducatrice en prévention

De la cyberdépendance à la citoyenneté numérique.

Cette conférence a pour but de démystifier la cyberdépendance ainsi que l’utilisation problématique d’internet. Par la suite, il sera question d’entamer une réflexion sur la citoyenneté numérique.

Détentrice d’un certificat en communication (volet animation) et bachelière en sexologie. Dans la dernière année, elle a rencontré 2975 élèves et 196 parents au sujet de l’utilisation problématique d’internet, dans un objectif de prévention des dépendances.