Jeudi 3 octobre  – Conférences par des experts
à l’intention des professionnels de la santé et de l’éducation.

Hélène Brisebois
Ph.D.
Chantal Courtemanche
orthopédagogue
Dominique Sauvé
Pht

Démystifier les commotions cérébrales en 2019 : gestion, évaluation et prise en charge en milieu scolaire.

1 – Aspects théoriques, 2- Protocoles, 3- Équipe multidisciplinaire, 4- Éducation et témoignages

Vendredi 4 octobre – Conférences par des experts
à l’intention des professionnels de la santé et de l’éducation.


LINDA S. PAGANI Ph.D.

Professeure titulaire

La montagne accouche d’une souris ou d’une boule de neige.

Les lignes directrices offertes par les pédiatres canadiens et américains concernant l’usage des écrans ont limité à une heure par jour la durée d’exposition pour les enfants âgés de 2 et 5 ans et deux heures par jour pour les jeunes âgés de 6 ans et plus. Ces lignes directrices sont sous réserve que le contenu visionné soit éducatif et adapté à leur âge, considérant que cette durée laisse amplement le temps aux jeunes de prendre part à des activités néces­saires à leur santé et à leur développe­ment. La petite enfance est une période cru­ciale pour la croissance du cerveau, durant laquelle les petits humains apprennent les compétences et les valeurs à partir desquelles ils se construisent un comportement adapté.

Linda Pagani, PhD, a été infirmière licenciée avant de devenir psychologue. Elle a poursuivi des études postdoctorales en développement de l’enfant. Depuis 2005, Dre Pagani est professeure titulaire à l’École de psychoéducation et chercheure au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine de l’Université de Montréal. Depuis 2009, elle est régulièrement la chercheure la plus médiatisée de l’Université de Montréal sur le plan international (c.f., ses études longitudinales sur le jeu pathologique durant l’enfance, les habitudes télévisuelles et la fumée secondaire. Sa spécialité clinique en tant que psychologue est centrée sur le trouble du déficit de l’attention avec/sans hyperactivité.

STÉPHANE BUJOLD
Psychologue, conseiller clinique

La consommation, la dépendance et la sexualité chez les 12-25 ans : à la conquête de leur valeur.

Il est connu que certains adolescents et jeunes adultes cherchent à vivre de fortes sensations et qu’ils prennent des risques sur le plan de la consommation de substances et de l’expression de leur sexualité. Cette conférence permettra de mettre en lumière les émotions recherchées à travers ces comportements à risque et la conquête affective de leur valeur. Seront également explorés les enjeux des fortes impulsivités sur leur développement et les comportements de survie qu’ils mettent en placent comme tentatives pour se sentir mieux.

Psychologue de formation, formé en Gestalt-thérapie, à l’approche systémique et à l’entretien motivationnel, Stéphane Bujold forme et supervise des équipes de différents milieux de pratique depuis un peu plus de vingt ans au Québec. Il agit comme conseiller clinique dans un centre public en dépendance, comme chargé de cours à l’université de Sherbrooke et donne des conférences au Québec et en Europe.


Dre NADIA
Psychologue

L’anxiété chez les enfants, les adolescents et les adultes.

Quels signes peuvent nous permettre de distinguer l’anxiété normale de l’anxiété pathologique? Comment aider une personne qui souffre d’anxiété? Cette conférence offre des solutions simples et accessibles pour se sentir plus en contrôle face aux comportements anxieux.

Diplômée de l’Université Concordia et de l’UQÀM, Nadia Gagnier possède un doctorat en psychologie, spécialisé en psychologie de l’éducation. Elle a également fait des études post-doctorales liées à la prévention de l’anxiété.


Louise Vincent

Conscience – Présence – Corporelle | « Soilam » T.D.

Intitulé « Soilam » T.D., cet atelier comportera différents exercices de respiration, afin de mieux observer la nôtre. Observant le rythme différent lors de la détente, de l’activité et celle en période de stress. Travail de perception corporelle { l’aide de balles de tennis sous les pieds impliquant la respiration. Les participants seront invités à découvrir leurs sensations dans différents rythme (lent, rapide). Le temps accordé au mouvement est toujours suivi d’un moment de détente afin d’aider la perception.