La salle d’ergothérapie permet au professionnel d’avoir accès à du matériel spécialisé pour soutenir l’enfant avec des difficultés de planification motrice.

La planification motrice ou la praxie se rapporte à la capacité de déterminer les actes nécessaires pour accomplir une tâche motrice et pour effectuer les mouvements à cette fin.

Voici quelques indices de troubles de planification motrice :

– gestes maladroits;

– difficulté à exécuter de nouvelles activités qui nécessitent plusieurs étapes (p. ex., pédaler sur un tricycle, boutonner sa veste, etc.);

– degré de concentration important pour effectuer des tâches motrices;

  • Délai sur le plan moteur (motricité fine et globale);
  • Difficulté à s’acquitter de tâches liées aux soins personnels (p. ex. habillage, toilette, repas);
  • Habiletés de jeu restreintes;
  • Trouble d’autorégulation : se manifeste notamment par des comportements tels que le manque d’attention ou de concentration, la distraction soutenue, la transition difficile du jeu actif aux travaux assis, la difficulté à changer de routine, le niveau d’activité faible ou élevé;
  • Déficit du traitement de l’information sensorielle.

– Par exemple, un enfant hyperréactif aux sensations tactiles peut adopter les comportements suivants : détester et éviter les jeux salissants, être irrité par la texture de certains vêtements ou aliments, etc.

–Un enfant hyporéactif aux sensations vestibulaires (mouvements) peut, entre autres, adopter les comportements suivants : rechercher des activités aux mouvements rapides, montrer de l’inconscience face aux dangers liés aux hauteurs, tourner sur lui-même, sauter, bondir ou courir de façon fréquente.

C’est par l’entremise du jeu et des activités importantes de l’enfant que l’ergothérapeute favorise l’acquisition d’habiletés plus avancées et plus fonctionnelles.

 

Référence :

http://www.autisme.qc.ca/assets/files/07-boite-outils/Sant%C3%A9/Autismontario-ergo.pdf